Guide érotique du Louvre et du musée d'Orsay
texte : Jean-Manuel Traimond | photographies : Ernesto Timor
dessins : Aladdin | graphisme : Bertrand Sampeur (Timor Rocks !)

Preview
Cliquez sur la couverture
pour visionner
quelques doubles pages intérieures.

 

 

Preview

Cliquez sur l'image pour visionner
Les dessous de marbre, une galerie de photos d'Ernesto Timor qui complète et prolonge l'ouvrage...

 

 

Version italienne

Cliquez sur l'image pour découvrir la réédition en poche aux éditions de la Musardine (mars 2008)

 

Version italienne

Cliquez sur l'image pour découvrir cette adaptation transalpine !

   
  > Descriptif technique
 

144 pages en noir, 45 photographies, couverture couleur, format 16 x 22, dos carré cousu.
Edition et diffuson : ACL, ISBN 2-905691-98-0, achevé d'imprimer en mars 2005.
16 €

En vente désormais en ligne directement chez l'éditeur : ACL (voir bouton de commande ci-contre). Et toujours sur Amazon ainsi que dans une poignée de librairies de France (et de Suisse !), et bien sûr à la librairie des musées concernés.

Pour tout événement lié à la parution de ce livre, signature, exposition, vente de tirages originaux, ne pas hésiter à envoyer un mail

 

   
  > Présentation
 

Le Louvre et le musée d’Orsay sont bien plus roses qu’on ne croit. Assez roses pour faire rougir qui sait où regarder, car les promesses, les déguisements, les aventures et les jeux des corps n’ont jamais été négligés par les créateurs, même si les conservateurs des musées n’ont pas toujours osé tout exposer. Et pourtant Vivant Denon, qui présida aux destinées du Louvre sous Napoléon Premier, écrivait des livres parfaitement indécents ! 
Quant à lui, ce guide charmant, moqueur et savant ne cache rien : tableaux ambigus, sculptures sensuelles, bronzes explicites, homosexualité, inceste, « solitudes voluptueuses », palpations et palpitations… tout y est !

 

   
 

Guide de mon métier, j’ai pris au fil des années un malin plaisir à souligner les aspects licencieux des œuvres du Louvre et d’Orsay, aspects parfois voulus, parfois involontaires, parfois trompeurs. J’en tirai un parcours particulier que je baptisai Naughty Louvre à l’intention de mes clients, principalement américains. Mais j’ai aussi des clients français et, pour eux, cette visite spéciale s’appelle Le Louvre coquin. Après de patientes et plaisantes recherches, je pus transformer ma visite en livre, et Le Louvre coquin fournit la base de ce guide. On y lira bien sûr la description des caractéristiques érotiques des œuvres. Mais aussi des poèmes ou des textes inspirés à nos classiques par les actes ou les membres évoqués. Si l’indécence du fond n’a jamais été cause de censure, le langage de ce guide s’est gardé de tout écart quant à la forme. À ceci près que Pierre Louÿs, Verlaine, Baudelaire, Théophile Gautier sont, eux, cités verbatim. On ne met plus de feuilles de vigne aux statues, ni d’euphémismes aux poèmes.

Jean-Manuel Traimond

 

Cette courtoise visite guidée dans le patrimoine couleur cochon est donc relevée de photographies. Il s'agit ici d'érotisme, pas de reproduction. On n'y verra donc pas de catalogue illustré des œuvres commentées (la mine acérée d'Aladdin s'emploie bien mieux à cartographier un Bain Turc qui n'a guère besoin qu'on le reproduise encore, en intégral et en couleurs...). J'ai préféré photographier la peau des marbres, les plis de la toile, les ombres courbes des bronzes, et tout le plaisir que leur donne la lumière. Et puis surprendre le regard en coin d'un visiteur qui fait le tour de l'Hermaphrodite ou voir se troubler des Japonaises enlacées devant la Grande Odalisque, ça vous remet l'art en joie...

Ernesto Timor

   
  > Adaptations
 

Mars 2008 : les éditions de la Musardine rééditent le guide sous une forme sensiblement différente : plus petit, couverture cartonnée, plus vendeur ?

 

 

Nota bene ! Sortie en mars 2006 d'une version italienne aux éditions Eleuthera. Si vous lisez la langue de Dante ou aimez collectionner les variantes (autre maquette, images agrandies et cadrées différemment...), partez à la recherche du Guida erotica al Louvre e al museo d'Orsay... Gros échos dans la presse de là-bas et polémiques transalpines de rigueur !

 

 

  > Revue de presse
   
 

[…] De la santé, il en a, Traimond, et à revendre, car il en faut pour peaufiner, entre deux visites, un vade-mecum érotique tel que celui qu’il nous offre. Qu’il nous offre, j’insiste, car ce livre tient bien du cadeau. Il est beau, agréable à lire, léger, élégamment illustré, juste ce qu’il faut polisson et cultivé à souhait. […]
A contre-temps n° 21, septembre 2006 > intégrale de l'article

 

 

[…] « De l’Anus à la Bouche », c’est un parcours joyeux en forme de notices ponctuées de dessins d’Aladin et de photos d’Ernesto Timor que nous propose Jean-Manuel Traimond. Le texte est descriptif, informatif et joliment tourné. […] Suivant un alphabet guidé par Eros, nous cheminons à travers le Louvre et le Musée d’Orsay, parcourant une histoire intime qui fut sublimée par les artistes puis exposée dans des lieux publics. Grâce à cet ouvrage, une part d’ombre est levée, un coin du voile soulevé, et on a envie de refaire le parcours et explorer les différentes combinaisons possibles.
Livre & Lire, supplément Rhône-Alpes de Livres Hebdo, n°208, novembre 2005 > site de la publication

 

 

[…] Ce guide, peu orthodoxe, se moque des délires interprétatifs de « Dan Brown et compagnie ». En revanche, depuis plusieurs années, [Jean-Manuel Traimond] propose aux touristes des circuits érotiques dans le Louvre. Il vient d’ailleurs d’en faire un livre joliment écrit. Il y recense les œuvres érotiques qui s’affichent ouvertement mais signale aussi les messages sexuels camouflés et les peintures ambiguës. […] Traimond passe au crible d’Eros peintures et sculptures. Le Louvre est aussi le temple de la volupté. Il faudrait être de bois pour ne pas être troublé par tous ces corps d’hommes et de femmes montrés dans leur plus simple appareil. Julien Green, par exemple, a raconté (dans « Partir avant le jour ») comment ses visites au Louvre avec sa mère ont éveillé sa sensualité. Aujourd’hui, les agents du musée font la chasse aux « toucheurs », ces visiteurs qui ne peuvent s’empêcher de poser leurs mains sur les statues. […]
Le Nouvel Obs n° 2123 du jeudi 14 juillet 2005 > intégrale de l'article

 

 

A force d’enchanter ses auditeurs avec ses épastrouillantes visites du « Naughty Louvre », il fallait bien que Traimond, guide anar, graphomane et picdelamirandolien, auteur entre autres de remarquables « Récits de Christiania » se jette sur sa plume, qu’il a frétillante. C’est chose faite, d’où cet exquis guide indécent, jamais balourd quoique entièrement porté sur la chose, et sobrement illustré (une cinquantaine de photos d’Ernesto Timor, des dessins d’Aladdin). […] A l’heure de l’étalage mercantile des. corps (pub, télé, médias), cette visite guidée nous rappelle la beauté intrinsèque du plaisir amoureux, sa gratuité, son évidence. De l’art ou du cochon ? De l’art...
Le Canard enchaîné du mercredi 29 juin 2005 > intégrale de l'article

 

 

[…] Au-delà de la bagatelle, ses récits [de J.-M. Traimond] sont passionnants et ses analyses sont très pertinentes. Il parle par exemple fort bien d'Olympia, femme moderne qui vend son corps, mais refuse de séduire. Beaucoup de jolis petits dessins (Aladdin) et de très belles photos d'Ernesto Timor ; aussi des photos sur le regard des visiteurs face aux œuvres. Une illustration sobre, qui vous incite à aller voir, guide en main.
Amateur d'art portant lunettes rouges, weblog du 19 mai 2005 > intégrale de l'article

 

 

[…] Avec humour et érudition, Jean-Manuel Traimond nous conduit de salle en salle pour revisiter quelques scènes mythologiques, de ces temps où les dieux et les déesses ne crachaient pas sur la chose. Il nous confie aussi quelques anecdotes croustillantes sur la vie tourmentée des œuvres. […] Truffé de citations littéraires (Baudelaire, Zola, Louis, Hennig, etc.), le livre-catalogue présente également les regards croisés d’Ernesto Timor (photos) et d’Aladdin (illustrations). Une chose est certaine. Les trois fripons n’ont pas les yeux dans leur poche. Les esthètes libertins apprécieront cette balade subtile dédiée aux plaisirs des sens.
Le Monde Libertaire n° 1398, du 12 au 18 mai 2005 > intégrale de l'article

 

 

[…] Ce guide très original et précieux est le carrefour des rencontres de trois artistes talentueux et complémentaires. Jean-Manuel Traimond, guide et interprète, écrit, Ernesto Timor photographie par insert ou en plans plus larges les œuvres et leur réception publique, et Aladdin illustre l’ensemble de son trait sûr. Ce triple regard engendre donc, dans la plus belle des cooptations, un livre rare, subtil où les corps statufiés et les images des tableaux sont toisés avec bienveillance, tact, et un joli voyeurisme distancié. […] A voir, à palper. Lorsque tout est suggéré et magnifié par le génie des artistes, et l’hommage plein d’éternité et d’admiration de ceux qui prolongent leur création dans la modernité la plus respectueuse.
Une réussite raffinée.
Frédéric Vignale, Le Mague, avril 2005 > intégrale de l'article

 

© Timor Rocks ! (reproduction interdite). Si vous avez été parachutés directement sur cette page, l'entrée du site c'est ici.

 

phpMyVisites | Open source web analytics Statistics