Madame Butterfly

Photo © Ernesto Timor

shot: june 12 | reprinted: today | lyon | play me the blues [series]

Publication d’une nouvelle séquence avec Natsuki Doll. L’une ou l’autre de ces images ont déjà paru dans d’autres contextes, qui en carte postale Timor Rocks !, qui dans mon album de portraits de comédien(ne)s etc., qui en image aigre-douce du jour sur l’ancien Irregular… Des mois et des mois plus tard, voici comment je choisis d’assembler les notes de cette comptine bluesy, dont la morale pourrait être : ne te découvre pas d’un cil…

Ceci rejoint (virtuellement) la collection Petites histoires pour ne pas dormir.

Je vous laisse papillonner avec Madame Butterfly (Play Me The Blues)

Apparitions à la maison de bambou

Quelques photos millésimées 2009, une seule avait paru à l’époque, la déserte, qui se retrouva en carte postale Timor Rocks! En voici une poignée d’autres, qui ajoutent le frisson d’une fantômette à l’étrangeté de la situation. (Car aucune créature pas même végétale, n’a été martyrisée pour les besoins de l’image, j’ai tout trouvé en l’état, parfaitement…)
 

shot: oct 09 | printed: today | le tartre mulet (distant outskirts of paris) | tastes like bamboo

Quand le bâtiment va, tout va

Photo © Ernesto Timor Photo © Ernesto Timor Photo © Ernesto Timor

shot & printed: june 13 | lyon | A quoi rêvent les grandes personnes…

Je vous ai déjà parlé de façon sporadique de mon projet Rien ne va plus. De façon si discrète que bien peu ont saisi la balle au bond et aperçu le livret d’avant-première. Ici le fruit d’une nouvelle petite séance d’été… Deux versions possibles de cette photo Rien ne va plus (ça va pas trop mal, en fait…) et une  troisième a priori hors sujet se glisse là, qui me sied au premier coup d’œil, elle par contre… Bref, on ne sait toujours pas bien où je veux en venir avec cette affaire-là, mais ça n’empêche pas d’en parler !

Rien ne va plus

shot: yesterday | printed: today | the die is cast | lyon

shot: yesterday | printed: today | the die is cast | lyon

Ma carte Timor Rocks de la mi-décembre l’annonçait (mais bien peu lisent les lignes d’accompagnement, peut-être encore moins quand je prends comme ce mois-ci le risque d’une image peu lisible à moins de l’agrandir, aride à moins de prendre le temps d’y plonger, vide de présence à moins d’être sensible à l’invisible…).
Lire la suite

« Tout m’y semblait à sa place »

shot & printed: today | augmented reality | lyon

shot & printed: today | augmented reality | lyon


Je serais presque tenté de vous livrer dans un petit doggy bag les dernières 24 heures de ma vie. Tant ça a été riche en tours de roue verbalisés, en amitiés mort-nées, en empathies tarifées, en échecs cocasses concassés (je garderais pour moi les bons moments, faut pas déconner). Et puis hein Irregular n’est pas plus un mur des lamentations que des fanfaronnades, ce n’est quand même rien d’autre que mon petit laboratoire. Donc envoyez la musique des fictions photographiques, et puis, pour l’écho des mots, la dernière page de ce troublant petit livre récemment commis par les établissements Verdier… Lire la suite

C’était moins bien avant

shot: jan 05 | printed: sept 12 | false-true | outskirts of paris

shot: jan 05 | printed: sept 12 | false-true | outskirts of paris

tout est faux
faux-semblante
coquille écarquillée
fissurer l’Absolu
tout est vrai

(Sandrine Rotil-Tiefenbach)

Ce mois-ci au rayon frais de Trompe-la-mort, nous vous proposons une rareté remasterisée. Smoking revisited, Lire la suite

Les inventions oubliées :
aujourd’hui, la vraie vie

shot: oct 12 | printed: today | rear window | lyon

shot: oct 12 | printed: today | rear window | lyon


Trois nouvelles d’importance !
1. Mister Peek-A-Boo rejoint la petite famille Mange-moi / Self as a veg
2. Irregular a un peu trop rimé avec rare ces derniers temps. Mea culpa, je reviens à ce vieil amour inusable qu’est mon photoblog, on va de nouveau faire plein de trucs ensemble !
3. J’ai décidé de me passer des sévices de Facebook. Lire la suite

Incitation flagrante à la vanité

shot: june 12 | printed: today | kinda vanity | lyon

shot: june 12 | printed: today | kinda vanity | lyon


Cette image plus mystique que racoleuse pour vous confier ceci : moi qui avais juré depuis longtemps ne plus jamais refaire de photos de books (de modèles, de comédiens, et autres brûleurs de planches et creveurs d’écrans, tout cela au masculin comme au féminin…) eh ben voilà, cochon qui s’en dédit, il m’arrive à présent de m’y adonner. D’une part pour gagner quelques pauvres euros (le Timor se nourrit de peu, mais quand même), d’autre part parce que j’aime bien les grands écarts : réussir des images flatteuses sans artifice et même des photos lumineuses au propre comme au figuré malgré ma supposée noirceur, c’est un challenge où je ne m’ennuie pas… La présentation de mon offre est sur la page Portraits de comédien(ne)s… et plus encore ! de mon site Timor Rocks ! Pour vous-même, pour offrir, pour recommander autour de vous, un book est en ligne pour vous convaincre que ça va, je m’en sors :-)