Les devoirs de vacances :
aujourd’hui, s’offrir à la vue de tous

Photo © Ernesto Timor

shot: may 12 | printed: today | lyon | true gift

L’avantage de cette période dite de fêtes, c’est qu’on a un peu de temps pour soi (quand on ne chasse ni le renne ni la dinde). Peut-être même pour soie.

Je vous déballe mon nouveau site, tiens, après quelques jours d’hermétiques palissades de chantier. C’est bien plus qu’un petit lifting. Je me suis affranchi de beaucoup de pesanteurs techniques et en ai profité pour restructurer le fond de l’affaire. Peu de nouveau contenu là tout de suite (beaucoup d’éradications par contre), le temps de vous y habituer et de commencer par redécouvrir les petits trésors enfouis au fond du labyrinthe de jadis…

La grande entrée des galeries, avec du contenu varié et évolutif, c’est . Et le blog Irregular c’est bien ici !

Tourmentine

Photo © Ernesto Timor

shot: apr 14 | printed: today | brittany | unstable undergrowth [series]

Comme un pendant extérieur jour (mêmes ingrédients, autre approche, autre éclairage) à mon récent petit film photographique Black Variation #2 (par ici pour la séance de rattrapage)…

J’ai l’honneur et l’avantage de vous dévoiler La tourmente [Unstable Undergrowth].

 

Les feuilles mortes…

Photo © Ernesto Timor

shot: feb 06 | reprinted: today | near paris | uncommon girl from earth (series)

La date fatidique de mon anniversaire toque du groin au carreau et, plus ça va, moins c’est facile d’en rire ! Et si la photographie me tenait grisante compagnie, tiens ?! Tant qu’à taquiner les frangines nostalgie et mélancolie, je décide de me pencher sur mes valeurs sûres (?) plutôt que de tenter une prise de vue de la dernière pluie. Lire la suite

Madame Butterfly

Photo © Ernesto Timor

shot: june 12 | reprinted: today | lyon | play me the blues [series]

Publication d’une nouvelle séquence avec Natsuki Doll. L’une ou l’autre de ces images ont déjà paru dans d’autres contextes, qui en carte postale Timor Rocks !, qui dans mon album de portraits de comédien(ne)s etc., qui en image aigre-douce du jour sur l’ancien Irregular… Des mois et des mois plus tard, voici comment je choisis d’assembler les notes de cette comptine bluesy, dont la morale pourrait être : ne te découvre pas d’un cil…

Ceci rejoint (virtuellement) la collection Petites histoires pour ne pas dormir.

Je vous laisse papillonner avec Madame Butterfly (Play Me The Blues)

Apparitions à la maison de bambou

Quelques photos millésimées 2009, une seule avait paru à l’époque, la déserte, qui se retrouva en carte postale Timor Rocks! En voici une poignée d’autres, qui ajoutent le frisson d’une fantômette à l’étrangeté de la situation. (Car aucune créature pas même végétale, n’a été martyrisée pour les besoins de l’image, j’ai tout trouvé en l’état, parfaitement…)

shot: oct 09 | printed: today | le tartre mulet (distant outskirts of paris) | tastes like bamboo

[Edit octobre 2015] Ces photos sont à retrouver, en comapgnie de beauccoup d’autres dans La fiancée du Mikado [Mikado’s Bride], un livret de la collection Passes et passages.