Interruption des programmes.

L’envie faiblit, le temps se fait rare, 365 jours avec tolérance zéro d’absentéisme, c’est finalement trop pour moi (ça m’apprendra à faire mon malin !)…
Merci à celles et ceux qui ont suivi Malaxe. Il n’est pas trop tard pour laisser une griffe sur le livre d’or, même à titre posthume ! Je serais quand même curieux s’il y en a que ça a intéress(e)s !
Mon photoblogging va reprendre dans les prochains jours des formes plus souples et, en un mot, plus irregular