Mon lieu secret, des Lyonnais dans l’œil d’Ernesto Timor : le livre !

Echographies : Ernesto Timor & friends

 

Photo © Ernesto Timor

Avec qui ça fait écho ?

 

Dans cette rubrique vous trouverez regroupées certaines de mes expositions réalisées en écho, en dialogue… avec d’autres artistes : écrivains, comédiens, musiciens, plasticiens, j’en passe… Pour les différentes collaborations, choisissez la bonne page en déroulant les sous-menus, ou passez par le sommaire ci-dessous.

Au sommaire de la section Echographies

  • Le démolisseur sur rendez-vous, et autres métiers rêvés : portraits en écho à 51 mots pour dire la sueur, avec fiches de postes signées François Chaffin, 2018-2019 (en cours).
  • Pour que tu ne perdes pas le fil : saga de courts films photographiques sur des performances au cordeau, mises en musique par Jeff Duschek, 2017.
  • Quelque chose suit son cours (avec un texte de Jean-Louis Baille) : recueil inédit (2016-2017).
  • Les salles d’attente : grand mix entre des séquences photographiques signées Timor et les mots de François Chaffin (extraits de son texte Je suis contre la mort), avec musique du groupe Appat203. Vidéos en ligne, bonus multimédia à un travail d’édition en livre. 2015-2016.
  • Black variations : grand mix expérimental entre certaines de mes séquences photographiques et des mots de François Chaffin (extraits de son texte Entretiens avec la mer), avec musique de Benjamin Coursier. Lectures-projections publiques, vidéos en ligne. 2014-2015.
  • Cinema Paradisio, salle 1 : au programme, les films photographiques réalisés autour des Limites nous regardent.
  • Cinema Paradisio, salle 2 : au programme, les films photographiques réalisés autour de performances sur le fil. Comme un pendant animé de L’enfer !
  • Toi tu : avec l’écriture de Dominique Sampiero et la voix de Céline Liger. Projection-performance à La Ferme de Bel Ebat (Guyancourt, 78) le 22 mars 2014.
  • Supplique pour une réunification des songes : expérimentation photo-plâtrière avec Nelly Cazal en libre écho à la création de la pièce La séparation des songes de Jean Delabroy. Performance et expo au Vent se lève, Paris, 2011.
  • Bavardages : comment photographier entre les lignes. Petit digest de mes collaborations photographico-littéraires, toutes époques confondues.

Toi Tu : Ferme de Bel Ebat, Guyancourt (78), mars 2014

Vous avez du feu ?

Photo © Ernesto Timor

shot: jan 14 | printed: today | corrèze (center of france) | light my fire (will you?)

“Des projets ?…” Cette question étonnante revient de temps à autre. Elle est sans doute devenue inévitable quand on ne tweete pas sa vie, ou que son Facebook ne sert pas à géolocaliser en temps réel la forme de ses Oh et de ses Ah

Lire la suite

La nuit qui vient

Photo © Ernesto Timor

shot: feb 08 | printed: today | les lilas (outskirts of paris) | come at night

Une image inédite, dont une grande sœur s’était montrée il a quelques années dans un diptyque des Limites nous regardent. Une de ces redécouvertes animées par le besoin d’exprimer une sensation présente à l’aide d’images d’avant, sans pour autant qu’il s’y glisse la moindre nostalgie. Par exemple, parler de l’attrait électrique d’une ville la nuit sans en passer par un cliché de Lumières lyonnaises… Donc ni grand spectacle multicolore, ni foule canalisée, ni image consensuelle, j’en ai peur. Juste un fragment d’éphémère qui tangue grave (que ce soit par le bâtiment qui prend l’eau ou la musique qui anime cette belle agile)…

Ubiquité, quand tu nous tiens

Photo et graphisme © Ernesto Timor

Teaser personnel : Tout l’monde y peut pas être partout !

Résumons-nous.

Je suis à Paris, treizième convive dans une exposition collective d’artistes (par ailleurs belges, quant à eux !) aussi allumés que talentueux. C’est Bis + 3, à la galerie du 59 Rivoli. J’y fus en chair et en os ce mercredi 16 pour un vernissage fastueux. L’expo se poursuit, de 13h à 20h tous les jours sauf le lundi jusqu’au 28 octobre. Tout ce temps, une permanence est assurée par le grand manitou Gordon War, il y a même une table présentant le tout nouveau tout beau livre Mon lieu secret, disponible au retrait pour les souscripteurs et à l’achat pour les autres ! Plus de détails ici.

Je suis à Lyon, de-ci de-là pour les premiers événements liés à la sortie dudit livre. Première rencontre (en compagnie de deux autres auteurs de livres tournant autour de ce territoire lyonnais) ce jeudi 17 à la librairie Rive Gauche, premières dédicaces pour des acheteurs jusqu’alors inconnus, moment chouette et inédit ! Et ça se poursuit avec tout ce week-end à la Braderie Lumière, puis une soirée dédiée aux souscripteurs ce mardi 22 octobre à la Croix Rousse, etc. Ces événements et les suivants sont listés en détail dans la colonne Ça va se passer

Et donc, le livre étant paru, il est aussi tout à fait officiellement disponible où que vous soyez : physiquement présent dans quelques bonnes librairies déjà, commandable partout, que ce soit chez votre local dealer, sur des librairies en ligne ou directement chez les éditions Libel.

Accotements déstabilisés

Photo © Ernesto Timor

shot: jul 13 | printed: today | guyancourt (near paris) | off the road again

De TGV retardés en voiture grossièrement défoncée, il faut un peu s’accrocher pour voyager zen ces jours-ci. Et pourtant ça bouge, d’un boulot à l’autre dans pas mal de coins de France et de Navarre et aussi vers du réjouissant artistique : ouverture de l’expo Bis+3 au 59 Rivoli à Paris, livraison imminente du livre Mon lieu secret, début d’une longue suite d’événements autour du lancement du bouquin en question. Si vous voulez me suivre… :-)

Incartades II : Paris, octobre 2013

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Mon Lieu Secret sans jamais oser le demander

Mon lieu secret (Des Lyonnais dans l’œil d’Ernesto Timor)

Une saga photographique de portraits made in Lyon :
chantier-galerie, expositions, publication en livre…

 

Photo © Ernesto Timor

Mon lieu secret, une saga à parcourir de long en large et en travers…




Voici les principales portes d’entrée de ce projet…
Que vous soyez professionnel ou très très curieux du qui/comment/pourquoi de ce projet, vous pouvez télécharger ce dossier de presse !

Limites 2013 : souvenirs magnétiques

La dernière expo des Limites nous regardent s’est tenue du 1er au 30 mars 2013 à Lyon, à L’Antre-Autre.
Cette page en regroupe des traces partielles.
Flyer mars 2013

Flyer mars 2013 (recto)

Flyer mars 2013

Flyer mars 2013 (verso)

Programme de la soirée spéciale du  22 mars

Programme de la soirée spéciale du 22 mars

Quelques photos réalisées lors de cette soirée par Mister Tom Spianti lui-même, le virtuose de la vision tri-focale !

Incartades I : expo à Lyon, juin 2013

Incartades (77 correspondances)

Je vous invite à un voyage dans mon ensemble de cartes postales virtuelles Timor Rocks ! (la 77e est parue le 15 mai 2013). Il s’agit là d’un genre de correspondances muettes et têtues que je maile comme de photographiques bouteilles à la mer…

Le 15 de chaque mois, depuis 7 ans, je choisis dans ma production récente une photographie qui se retrouve propulsée sur le web sous forme de carte postale virtuelle.  Allez savoir pourquoi c’est cette image et aucune qui prend sa place dans cette collection virtuellement timbrée… ! Esthétiquement, pas de préméditation, plutôt une ligne qui s’est dégagée d’elle-même, avec le souci qu’ont tous les périodiques (même si celui-ci tient initialement en un rectangle muet de 10 x 15 cm) : chaque fois veiller à surprendre en douceur tout en restant familier, faire se rencontrer des publics aux approches différentes.
Ce coup d’œil dans le rétroviseur m’a confirmé que c’était bien moi qui me cachais là derrière. Avec autant d’inconscience que de constance, tout cela parle de réel brut, de doute, de petites et grandes illusions, de mise en abyme, de présences furtives. Le virtuel s’est fait papier, la collection s’accroche : pour la première fois, douze élues sont exposées en grand format, tandis que l’intégrale se donne à voir en mosaïques chronologiques.

 

Affiche

Affiche

Exposition photographique du 3 juin au 29 juin 10 juillet 2013.
(Prolongations !) Entrée libre.
Du lundi au vendredi de 13h à 18h.
Toute la soirée le 11 juin (présentation de saison) + projection d’extraits de Mon lieu secret.
Le 26 juin de 18 à 20h, visite commentée de l’expo + projection du film photographique Les limites nous écoutent.

Espace culturel Albert Camus | 1 rue Maryse Bastié | 69500 Bron | T2 / C15 arrêt Rebufer | 04 72 14 63 40 | www.albertcamus-bron.fr