Comme des bêtes

De temps à autre je caresse l’idée (à quel photographe cela n’arrive-t-il pas ?) de trouver rien qu’une fois l’œil juste pour photographier l’amour non le sexe non un couple non une paire d’êtres humains qui vont bien. Et chaque fois la velléité s’arrête là par bonne distance non par timidité non par gêne non par pudeur non par pudibonderie. Bref j’ai été bien content de faire la connaissance de ce couple de dalmatiens complaisants sur le bord de la route. J’ai conscience de ne pas avoir été jusqu’au bout de mon sujet, mais déjà ça dit des trucs. Grave.

Photo © Ernesto Timor

Comme des bêtes – 1

 

shot: oct 13 | printed: today | creuse (center of france) | is this love

Je respire (un bon coup) (profondément)

Photo © Ernesto Timor

shot: dec 11 | printed: today | (nothing) | lyon

Image tirée de « Embrouillamini ». Pour la suite de la manipulation, veuillez emprunter ce petit couloir qui mène à la salle d’art et d’essai de mon site : Cercles vicieux

[eng] Vicious Circles gallery welcomes See what I mean.

 

Le titre de ce post est par ailleurs emprunté à l’extrait de roman qui ouvre ce livret, prélevé dans Un peuple en petit, d’Olivier Rohe et qui, lui aussi, déchire (entre parenthèses).

Vase communicant #2

Photo © Ernesto Timor

shot: nov 11 | printed: today | animal heart | outskirts of paris

Le texte ci-dessous a été écrit par L. Sarah Dubas en écho à cette image, tous deux conçus pour être publiés ensemble sur Irregular. Tandis que moi-même je pars simultanément Dans le désert du bar, blog de l’auteure, publier l’image que j’ai choisie en écho à un texte qu’elle m’a adressé tout exprès.
Ce fric-frac d’offrandes sans réserves et non sans risques fait partie de l’édition de décembre 2011 des Vases communicants, réseau échangiste littéraire auquel j’ai le plaisir de participer pour la deuxième fois (plus d’infos en bas de page) ! Lire la suite

Vase communicant #1

Photo © Ernesto Timor

shot: oct 11 | printed: today | splash screen | lyon

Le texte ci-dessous a été écrit en écho à cette image, dans le but d’être publié ici même, sur Irregular. Tandis que moi-même je pars simultanément sur Jetons l’encre, blog de l’auteure, publier l’image que j’ai choisie en écho à un texte qu’elle m’a adressé.
Ce fric-frac fait partie de l’édition novembre 2011 des Vases communicants, réseau échangiste littéraire auquel je participe pour la première fois (plus d’infos en bas de page) ! Lire la suite

Montez le volume

Photo © Ernesto Timor

shot: jan 10 | printed: today | how many more | outskirts of paris

Cela s’intitule Cachotteries / Enclosures. C’est le volume 5 de mes Fetish Spreads, longuement mitonné à partir d’ingrédients frais et moins frais, mais tous sélectionnés avec amour ! Cette image-ci juste pour goûter. L’ensemble est un peu relevé, mais pas trop, déconseillé seulement aux plus jeunes et plus fragiles…