Ciseaux caillou (Un livret de la collection Vicious circles)

Photo © Ernesto Timor

shot: apr 10 | reprinted: today | outskirts of paris | criss cross [series]

Ciseaux caillou [Criss Cross] est la réédition d’une séquence de 2010, première collaboration avec le corps et l’âme dansantes de Magalie.
C’est un jeu du chat et de la souris, une pelote insaisissable à laquelle se résume la vie, le temps d’un bain de soleil. C’est évidemment un Vicious Circle.

Lire la suite

Mooncell (Un livret de la collection Passes et passages)

Photo © Ernesto Timor

shot: mar 08 | reprinted: today | distant outskirts of paris | borderline parade [series]

 

 

Mooncell [Borderline Parade] est la réédition d’une séquence de 2008. Créée comme un “Parcours en marge” des Limites nous regardent, elle prend ce jeu des limites au pied de la lettre, ça s’embrouille carrément dans la rubalise avant de s’envoler vers d’autres horizons — tout ça sans quitter sa cellule. La divine Lunah prête son visage à ce théâtre d’ombres. En voici un remix augmenté et profondément remanié, qui trouve sa place dans la collection Passes et passages.
Lire la suite

La peau sous les os

Photo © Ernesto Timor

shot: nov 10 | reprinted: today | lyon | skinny story

Je suis venu(e) habillé(e) en squelette.
Je n’ai pas eu le temps de me changer, de me mettre une peau, des chairs en dedans, le bazar des organes, les litres de sang, les tuyaux, la pelote des nerfs, c’est tellement compliqué, ça prend des années pour enfiler ça, alors je suis venu(e) comme ça, les os à l’air, vous ne m’en voulez pas ? Mon squelette, il n’est plus à l’intérieur. Je sais, c’est bizarre, mais vous le voyez bien tout de même, je veux dire, quand vous me regardez, c’est bien un squelette que vous regardez, non ?
CQFD. Il est à l’extérieur.
Tu fumes ? Qu’est ce que je disais ?…
Ah oui, je suis venu(e) habillé(e) en squelette, mais comme on m’a dit que vous seriez là, j’ai mis mon squelette du dimanche, il me va bien, non ?

François Chaffin, Entretiens avec la mer, extrait de l’épisode huit.

Comme je n’ai pas beaucoup le temps de poster des trucs en ce moment, quand ça m’arrive j’en profite pour parler de plusieurs sujets à la fois, je charge un peu la barque, je digresse dans l’allégresse et ça va être pénible pour ceux à qui les mélanges donnent mal à la tête !
Lire la suite

La gêne aux entournures (Un livret de la collection Petites histoires pour ne pas dormir)

shot: nov 10 | reprinted: today | lyon | undersize me (series)

La gêne aux entournures [Undersize Me], collection Petites histoires pour ne pas dormir.

Photographies de 2010, augmentées de quelques couches d’inédites. Séquence finalisée et même rebaptisée en 2014 (titre original : Peau de chagrin) !

 

 

Lire la suite

Emballez-moi

Photo © Ernesto Timor

shot: dec 13 | printed: today | distant outskirts of nantes (almost brittany) | sleeping beauty

C’est une date qui me fait d’ordinaire sortir mon revolver, c’est plus fort que moi. Sauf que là… tout est calme… je m’absorbe dans la contemplation de cette petite embarcation joliment ligotée dans un improbable estuaire et tout va bien, vos guirlandes et vos messes ne peuvent m’atteindre… vos boules de neige, peut-être. Essayez voir…
Take care, everybody.

Quand le bâtiment va, tout va

Photo © Ernesto Timor

shot & printed: june 13 | lyon | nice fit

Photo © Ernesto Timor

shot & printed: june 13 | lyon | i had a dream

Je vous ai déjà parlé de façon sporadique de mon projet Rien ne va plus. De façon si discrète que bien peu ont saisi la balle au bond et aperçu le livret d’avant-première. Ici le fruit d’une nouvelle petite séance d’été… Une parmi plusieurs versions possibles de cette photo Rien ne va plus (ça va pas trop mal, en fait…) et une autre a priori hors sujet se glisse là, qui me sied au premier coup d’œil, elle par contre… Bref, on ne sait toujours pas bien où je veux en venir avec cette affaire-là, mais ça n’empêche pas d’en parler !

Je respire (un bon coup) (profondément)

Photo © Ernesto Timor

shot: dec 11 | printed: today | (nothing) | lyon

Image tirée de « Embrouillamini ». Pour la suite de la manipulation, veuillez emprunter ce petit couloir qui mène à la salle d’art et d’essai de mon site : Cercles vicieux

[eng] Vicious Circles gallery welcomes See what I mean.

 

Le titre de ce post est par ailleurs emprunté à l’extrait de roman qui ouvre ce livret, prélevé dans Un peuple en petit, d’Olivier Rohe et qui, lui aussi, déchire (entre parenthèses).

D’un sourire un peu fou de survivant

Photo © Ernesto Timor

shot: jul 09 | printed: yesterday | play my tape | distant outskirts of paris

Image tirée de « Invitation à débattre n°1 », enfin sur vos écrans ! Longtemps connue sous le nom de code « Scotch 1 » (plusieurs indiscrétions ont été commises en images ici-même), cette séquence a mis un peu plus de deux ans pour sortir de sa boîte de Pandore !* C’est dire si elle compte pour moi, et comme il a fallu la peaufiner… Lire la suite

Montez le volume

Photo © Ernesto Timor

shot: jan 10 | printed: today | how many more | outskirts of paris

Cela s’intitule Cachotteries / Enclosures. C’est le volume 5 de mes Fetish Spreads, longuement mitonné à partir d’ingrédients frais et moins frais, mais tous sélectionnés avec amour ! Cette image-ci juste pour goûter. L’ensemble est un peu relevé, mais pas trop, déconseillé seulement aux plus jeunes et plus fragiles…