Ceci n’est pas une tapisserie

1511-life1777

shot: nov 15 | printed: today | beauvais (north of france) | simply magic

Encore une drôle d’apparition made in Beauvais. A l’entrée du Musée de la Tapisserie où se tient le gros des Photaumnales, une merveilleuse Spiral camera obscura conçue par Marja Pirilä et Petri Nuutinen. On se glisse tout entier dans l’escargot et qu’est-ce qu’on voit ?

Une dernière curiosité à la limite de l’illusion d’optique est enfin à découvrir parmi mes images ramenées de là-bas, sur ma page d’écho à Bayard, c’est la dernière fois que je vous en parle !


Autoportrait en dissocié cérébral

1511-life1759

shot: nov 15 | printed: today | beauvais (north of france) | eat my brain

Aucun végétal n’a été maltraité pour les besoins de cette photographie, il s’agit là d’un étonnant chou en céramique signé Jean-Michel Savary, dans le joli petit jardin du Mudo à Beauvais, sur ma route (ph)automnale vers Hippolyte



Les inventions oubliées :
aujourd’hui le photoblog

Photo © Ernesto Timor

shot: nov 15 | printed: today | not far from lyon | so many candelas

En dépit de ma fâcheuse tendance à ignorer les anniversaires, il y en a un auquel je pense sans forcer, et sans la combine du rappel automatisé. Un genre d’effet Toussaint. Bref Irregular a douze ans en ce 1er novembre. Pour certains trucs quand même, j’ai une obstination qui flirte avec l’entêtement. Ça mérite d’y coller une grosse bougie !
Photo de l’aube d’aujourd’hui même sur les monts du Lyonnais (douze ans plus tôt, mes errements étaient plus exotiques mais non moins baignés de saudade, loin s’en faut : ici et tout en bas de la page pour le Cimetière des Plaisirs, c’était fait à la main hein…).


Les salles d’attente : suites de films
photographiques en écho à Je suis contre la mort, 2015-2016

Après le cycle des Black Variations qui avait fait écho à la création théâtrale d’Entretiens avec la mer, voici Les salles d’attente ! Accompagnant à sa façon la création en cours de Je suis contre la mort, cette aventure est prévue pour s’étaler d’octobre 2015 à l’été 2016, date de la présentation du spectacle par le Théâtre du Menteur à Avignon.


Renouvelant l’expérience des Black Variations qui avait fait écho à la création d’Entretiens avec la mer, voici les Salles d’attente. Conçue comme une libre ré-interprétation de Je suis contre la mort, ce « side-project » a couru pendant plusieurs mois, le temps de la création du spectacle. À mesure de leur production, les Salles d’attente ont été postées sur le web comme un feuilleton non identifié.
La formule est celle du mix expérimental entre les mots de François Chaffin et les images d’Ernesto Timor, enrichie par la création musicale de Nico­las Verger et Olivier Métayer (Appat203). Nous cherchions à faire sonner des bribes de ce texte fraîchement écrit, en privilégiant sa musicalité : cinq épisodes, autant que de « morceaux » pour ne pas dire « chansons » dans le spectacle, selon la même progression. La bande son colle aux étapes de travail, elle dit la recherche, ne cache pas l’approximation. Côté visuel, des images hors champ théâtral, exploration toute personnelle de cette piste de la vitalité qui s’applique, non sans peine, à être plus forte que les noirceurs…
On y voit des dehors plutôt qu’un plateau, on y croise des silhouettes qui ne sont pas des comédiens, on s’y frotte plus sûrement à des manques et des absences… on attend !
« Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d’attente », notait le facétieux Jules Renard…

 

 

salle d’attente #1, 3’10, octobre 2015
Il y a quelque chose quelque part qui joue avec ta vie…

salle d’attente #2, 3’30, novembre 2015
Je ne vivrai jamais plus comme avant…

salle d’attente #3, 3’50, janvier 2016
Je me coltinerai des ciels inouïs…

salle d’attente #4, 4’00, mars 2016
En sautillant bordel en sautillant…

salle d’attente #5, 5’10, juin 2016
On est au monde évidemment…

salle d’attente #X (bonus track), 2’43, juillet 2016
Je ne vis que pour jouir…



Tous épisodes > texte : françois chaffin / voix : julien defaye et françois chaffin / voix off : céline liger / musique : nicolas verger et olivier métayer (appat203) / photos et montage : ernesto timor

Laissez-vous embarquer (en montant le son, plein écran et en HD de préférence) !


De quelques plantes hallucinogènes

Photo © Ernesto Timor

shot: aug 15 | printed: today | lyon | one dollar view

 

Pour un peu, je réussissais là un nouveau point de vue de ma fenêtre. Sauf que le point de vue s’arrête à la fenêtre, et sur ce qui se trame dehors on a de quoi douter. Seule valeur sûre : la plante à monnaie chinoise que j’ai recueillie via une filière belge et qui croit vaillamment en dépit des tempêtes sur les plates-bandes environnantes…

Ciseaux caillou (Un livret de la collection Vicious circles)

Photo © Ernesto Timor

shot: apr 10 | reprinted: today | outskirts of paris | criss cross [series]

Ciseaux caillou [Criss Cross] est la réédition d’une séquence de 2010, première collaboration avec le corps et l’âme dansantes de Magalie.
C’est un jeu du chat et de la souris, une pelote insaisissable à laquelle se résume la vie, le temps d’un bain de soleil. C’est évidemment un Vicious Circle.

Lire la suite

Séparation du soir, espoir

Photo © Ernesto Timor

shot: dec 14 | printed: today | lyon | evening process

Je parle ici “séparation des couleurs”.
Façon de dire (alambiquée je vous l’accorde, bien loin de la certitude rectiligne des terrains de sport) que je prépare pour l’impression les fichiers d’un prochain petit livre, qui n’est autre que Mes champs visuels (Cycle #2). Les rares et heureux possesseurs du Cycle #1 frétillent déjà, je le sens. Les autres restent cois…