Retour de clic-clac

Photo © Ernesto Timor - clic-clac

shot: jan 07 | reprinted: jan 17 | paris | single bed [series]

Cette image est extraite de Clic-clac, une nouvelle arrivée au rayon séquences photographiques. Les images ont pile 10 ans d’âge, ce qui est tout frais c’est l’impulsion de compilation, le coup de flip-book presque (les images de la série sont au nombre de 33 !).

Dites 33, et le convertible venu du froid s’éveillera. […] Ce n’est pas ma seule tentative de performance photographique frontale sur canapé / divan / sofa, mais c’est la plus ancienne et quelque part la plus légère et jolie (des notions qui ne sont pas forcément en haut de mon échelle de valeurs infernale). Le suédois démonté n’y est pour pas grand chose, par contre la parfaite Marine y est pour beaucoup…

Extrait de la présentation d’intro.

A découvrir dans son intégralité en Enfer : Clic-clac [Single Bed]



Quand le bâtiment va, tout va

Photo © Ernesto Timor

shot & printed: june 13 | lyon | nice fit

Photo © Ernesto Timor

shot & printed: june 13 | lyon | i had a dream

Je vous ai déjà parlé de façon sporadique de mon projet Rien ne va plus. De façon si discrète que bien peu ont saisi la balle au bond et aperçu le livret d’avant-première. Ici le fruit d’une nouvelle petite séance d’été… Une parmi plusieurs versions possibles de cette photo Rien ne va plus (ça va pas trop mal, en fait…) et une autre a priori hors sujet se glisse là, qui me sied au premier coup d’œil, elle par contre… Bref, on ne sait toujours pas bien où je veux en venir avec cette affaire-là, mais ça n’empêche pas d’en parler !

Rien ne va plus

shot: yesterday | printed: today | the die is cast | lyon

shot: yesterday | printed: today | the die is cast | lyon

Ma carte Timor Rocks de la mi-décembre l’annonçait (mais bien peu lisent les lignes d’accompagnement, peut-être encore moins quand je prends comme ce mois-ci le risque d’une image peu lisible à moins de l’agrandir, aride à moins de prendre le temps d’y plonger, vide de présence à moins d’être sensible à l’invisible…).
Lire la suite

La tête froide

shot: may 09 | printed: today | cool down hottie | paris

shot: may 09 | printed: today | cool down hottie | paris

Cette agréable vision d’ami du radiateur pour vous dire, bien à l’opposé, mes bonnes résolutions de froid recentrage photographique !
Moins de corps et plus de sens, quelque chose dans ce goût-là. Des questionnements artistiques, des atermoiements existentiels, des priorités par manque de temps aussi plus simplement… Bref, je suspends un peu la production de nouvelles “petites formes photographiques”, préférant cette légère frustration à la menace terrible de la répétition à vide…
Pour ceux qui n’auraient pas reçu ma carte mensuelle, spécialement malmenée par les serveurs de courrier, ou qui ne lisent pas les petites lignes en dessous, je rappelle d’ailleurs la sortie de Mano Blanca, séquence ultime dans laquelle je prends visiblement des gants pour refermer en beauté le bien nommé cycle Vicious Circles

Wanted (alive)

Photo © Ernesto Timor

shot: jul 09 | printed: today | this ain’t no calamity | distant outskirts of paris

En bande son, un petit Billy the kid de Rodolphe Burger ? Par exemple, The poplars… (Pour les méfiants d’oreille, on est assez loin du patrimoine country & western, autant en son qu’en image…)

[Edit oct 2009] : d’autres photos de cette série composent la séquence Le célibat des prêtres à la rubrique Petites histoires pour ne pas dormir (Short lullabies).