Vanité des beautés métropolitaines

Photo © Ernesto Timor - Marine contemplant le métro aérien, Paris

shot: mar 08 | printed: today | paris | you tube

Debout, Gabriel médita puis prononça ces mots :
— L’être ou le néant, voilà le problème. Monter, descendre, aller, venir, tant fait l’homme qu’à la fin il disparaît. Un taxi l’emmène, un métro l’emporte, la tour n’y prend garde, ni le Panthéon. Paris n’est qu’un songe, Gabriel n’est qu’un rêve (charmant), Zazie le songe d’un rêve (ou d’un cauchemar) et toute cette histoire le songe d’un songe, le rêve d’un rêve, à peine plus qu’un délire tapé à la machine par un romancier idiot (oh ! pardon).

Raymond Queneau, Zazie dans le métro


Le choix de la poursuite

Photo © Ernesto Timor

shot: jul 15 | printed: today | haute-saône (east of france) | chasing game, stage 1

Photo © Ernesto Timor

shot: jul 15 | printed: today | haute-saône (east of france) | chasing game, stage 2

Le titre aussi fait question, je sais, on y mettra tout ce qu’on veut. Ni plus ni moins que dans ces fléchages lurons, les mêmes sur les deux photos : c’est étonnant comment l’histoire peut changer du tout au tout selon l’endroit où l’on se positionne…


Fenêtres avec vue

Photo © Ernesto Timor

shot: jul 15 | printed: today | liège (belgium) | sightseeing

Bien sûr j’ai déjà usé de ce titre. Mais je pense que c’était sans le pluriel ! Il n’est pas même impossible qu’une autre fois j’aie déjà publié une photo du même sujet, peut-être même sous cet angle fatal, il y a 6 ou 7 ans de ça. Dans mon souvenir, rien n’a vraiment changé dans cette étrangeté liégeoise, si ce n’est la position des nuages…