Encyclique

PlayPause
Shadow
Slider

Avril 2018, de Saint-Vallier-sur-Rhône à Lyon. Encore un effort, camarade.

Je me souviens, je me souviens… J’ai vu Sami Frey à la télé qui disait un texte, du théâtre. Je me souviens, je me souviens… Et il disait ce texte en pédalant sur un vélo, il ralentissait, il accélérait, essoufflé. C’est vrai qu’en pédalant on se souvient de plein de choses, il y a peut-être un rapport entre le mouvement des cuisses et une partie du cerveau, des nerfs, de l’électricité ou un truc chimique.

Jean-Bernard Pouy, 54 x 13 (Éditions de l’Atalante, 1996).

Afficher/masquer le bavardage...
Ce Lyon 68 lustré comme une plaque de notaire intrigue. Est-il question de 69 moins 1 ? Nous renvoie-t-on en mai 68 ici aussi ? La réalité est plus simplement kilométrique…
Pédaler ou photographier, faut-il choisir ? J’ai tenté de concilier les deux lors d’une récente sortie expérimentale. Aller en train (c’est quand les paysages défilent vite sur mes photos) et retour en vélo en empruntant quelques étapes de la ViaRhôna au sud de Lyon — et il n’y a pas besoin d’avoir enduré des années de latin pour saisir la thématique de cet ambitieux itinéraire cycliste qui relie Genève à la Méditerranée… Quand on aime les limites, c’est déjà grisant de taquiner en moins de 100 km quatre départements différents (Drôme, Isère, Loire et Rhône) et puis le paysage hésite souvent entre le sauvage, l’agricole et l’industriel, il y a donc matière à petits télescopages photographiques agréables à mon œil. Ceci dit, si vous n’aimez pas les cartes postales de voyage, passez votre chemin, cet petit album n’a guère d’autre prétention !…