“Chaque chose est à sa place, et personne ne peut plus parler”

“Chaque chose est à sa place, et personne ne peut plus parler”

Photo © Ernesto Timor - Christelle magnétiseuse
Mai 2018, Ain. Champ magnétique.
Ah ! descendre les cheveux en bas, les membres à l’abandon dans la blancheur du rapide. De quels cordiaux disposez vous ? J’ai besoin d’une troisième main, comme un oiseau, que les autres n’endorment pas.

André Breton et Philippe Soupault, Les Champs magnétiques, partie II “Saisons” (revue Littérature, 1919). Quant au titre de l’article il vient de la partie I, “La Glace sans tain”.

Afficher/masquer le bavardage...
J’avoue que ce panneau, croisé par hasard, je vous assure, sur une plate route de l’Ain, m’obsède depuis que je l’ai photographié. J’attendais de pouvoir le grouper avec d’autres coins de rue qui me font écraser les freins à la vue de leur banale étrangeté, mais non, finalement pas de collection Depardonnesque, cette magnétiseuse aux reliefs archaïques doit rester seule…