Last minute incartade ?

Article du Progrès

Lu dans Le Progrès du 20 juin : “A voir sans faute ces scènes familières et surréalistes, portes entr’ouvertes sur l’autre côté d’un miroir. Les œuvres d’Ernesto Timor sont traversées par les lignes de fuite, des trouées de lumière, des silhouettes furtives dans la pénombre de la ville.” (Monique Desgouttes-Rouby).

Il s’agit là de mon expo Incartades, présentée à l’espace Albert Camus de Bron (Lyon). Elle n’est plus là que pour quelques jours, et je vous y accueille en particulier à partir de 17h ce mercredi 26 juin : visite guidée pour ceux qui voudront, projections en grand format : Les limites nous écoutent + intégrale des portraits de Mon lieu secret. Fermeture aux alentours de 20h…
Plus de détails sur l’expo sur cette page

Les commentaires sont fermés.