Limites et (bonne) compagnie

shot: jul 12 | printed: today | breathtaking game | lyon

shot: jul 12 | printed: today | breathtaking game | lyon

Ceux qui cliqueront découvriront caché derrière la porte un nouveau panoptique frais du jour. A croire que Les limites nous regardent est un projet qui ne se repose jamais !
Mais ce n’est pas tout. Ceux qui iront au bout de ce post découvriront quelques lignes en ricochet sur cette Limite, jaillies de la plume de Dominique Sampiero. Il me les offre ici comme un polaroid craché tout soudain, premier petit caillou d’un compagnonnage que je pressens aussi fructueux qu’amical (et je vais tenter de ne pas trop penser à ce que cette rencontre avec un tel auteur devrait avoir d’intimidant pour moi) !

Les yeux      le sourire      tombent      à la renverse      dans
la gorge      neige d’une toile tissée      sur le plancher d’être ici
geste      d’une lumière couchée dans un regard      pupille
où la caresse est invisible      frôlement des pupilles      de celui
qui spectateur      ne sait plus ce qu’il saisit      les yeux fermés
en disent long      sur ce soupir      les images soupirent aussi
et parfois respirent

(Dominique Sampiero)

Les commentaires sont fermés.