Ecran total

Photo © Ernesto Timor - tulle by night

shot: feb 18 | printed: today | paris | onscreen #1

Photo © Ernesto Timor - tulle by night

shot: feb 18 | printed: today | paris | onscreen #2

Mes petits à-côtés de la photo de théâtre, pour le plaisir d’arrêter mon regard désobéissant non pas hors sujet mais sur le filtre qu’on n’est pas censé voir !
Ceci étant, les compartiments du Timor n’étant pas étanches, rien ne vous empêche d’aller voir à quoi ressemble ce spectacle au travers de photos nettement moins abstraites sur mon site Timor Rocks ! Tiens justement, j’y dévoile une de mes nouvelles tribulations aux côtés des créations tantôt sombres tantôt lumineuses de l’excellent Amin Théâtre, faites donc un petit tour(billon) par chez Malgoumi

C’est beau le travail la nuit

Photo © Ernesto Timor - La Défense

shot: oct 17 | printed: today | la défense (paris) | no business no cry

Je resserre lentement mes cercles autour du sujet de mon prochain projet, L’animateur de ronds-points et autres métiers d’avenir. Parler du travail sans s’ennuyer, frotter le réel d’imaginaire, me cramponner à la vieille lune du portrait sans artifice mais vouloir marier cette série à une affaire de spectacle vivant… Je n’ai pas fini de démêler cette pelote d’envies contradictoires. En attendant, j’accumule les séances d’essai où le off me plait souvent mieux que l’idée initiale, c’est ici le cas, photo gentiment affranchie de la consigne ! Le sujet officiel de tout ça est développé ici, pour celles et ceux que cela intéresse à un titre ou un autre — même pour poser, profils patients et joueurs bienvenus !).

Vue sur le marigot

Photo © Ernesto Timor - Tout en carton

shot: june 17 | printed: today | distant outskirts of paris | believe it or not

Tout ça, c’est des histoires… mais la photo est évidemment sans montage ni trucage, c’est la réalité qui est piégée !

NB : ce galbe parfaitement étonnant est un fragment d’un meuble que j’avais à charge de photographier dans le cadre d’une collaboration nouvelle et stimulante avec une créatrice de mobilier en carton, nous en reparlerons (avec d’autres photos que ces blagues off, mais toujours avec un je ne sais quoi d’intrigant…).

Rectangle blanc

Photo © Ernesto Timor - Ma carrée

shot: june 17 | printed: today | brocéliande (brittany) | my place

Quelques fragments d’éternité avant grande illusion…
Bref, comme ce document en atteste irréfutablement, j’ai profité d’une faille spatio-temporelle pour retourner en forêt de Brocéliande convoquer des apparitions, une troisième vague de Mes champs visuels est à venir…

Mes nuits…

Photo © Ernesto Timor - Marieme

shot: jan 17 | printed: today | lyon | black magic woman

… au grand air sont-elles plus belles que vos soirées cosy ? Ça non plus je ne sais pas. Composées de jolis chauds et froids en tous cas…
Cette vue provient d’une session toute fraîche de photos de tournage, magie de l’abribus loin en dessous de zéro réchauffé par la présence de l’étonnante Marième Diallo, dans Emulsion, un court-métrage en devenir signé Karin Dufaut…

Les inventions oubliées :
aujourd’hui, l’intensité des paysages

Photo © Ernesto Timor

shot: apr 14 | printed: today | brittany | loud landscape

[Edit du 18 avril 2014] Cette image n’est pas qu’une image. Pour qui sait voir, c’est aussi et surtout une porte… Si vous voulez entrer dans la ronde de la Black Variation #2, veuillez me suivre

Ça, c’est fait

En ce 4 octobre, impression du livre Mon lieu secret !! Traversée  des Dombes dès potron-minet pour assister au calage sur les presses de la SEPEC, choix final de Libel. Un peu tendu par l’événement, je dois dire, j’ai mis bien longtemps avant de songer à sortir mon appareil. Je n’ai pas capté le chaloupage parfumé de la secrétaire offrant les cafés, les poches sous les yeux du jeune conducteur offset, le cri du cœur de son vieux collègue (“il y a de la lumière dans ces photos !”), l’impatience chronométrée du chef d’atelier, le sourcil haut froncé de l’éditeur, l’insistance d’Ernesto himself à renoircir tout ça… Pour tout ça le souvenir me suffit, et à vous l’imagination. Juste quelques constats matériels — et encore ! on ne voit plus grand chose dépasser des carters des presses offset de maintenant, pas d’images de lieux secrets roulant à 10 000 tours dans la gueule du monstre  Komori  8 couleurs…

Sinon, ah oui, ce sera grand et beau, une fois tout fini, encore 10 jours à patienter !

shot & printed: today | bourg-en-bresse (far from lyon ;-) ) | komori meets timor

Table d’orientation

Photo © Ernesto Timor

shot: yesterday | printed: today | lyon | back is beautiful

Parfois je me demande si c’est grave d’aimer tellement regarder les paysages par-dessus l’épaule des femmes. Parfois je ne me pose pas de questions et l’image se fait dans une bruissante évidence. Ici une photo matinale aux portes liquides de Lyon (réalisée en marge d’un portrait, sinon classique, du moins de face, à découvrir bientôt dans le chantier-galerie de Mon lieu secret).
Lire la suite