En cas d’accrochage (ne paniquez pas)

Photo © Ernesto Timor

shot & printed: today | so hi-tech | paris

C’est armé de mon faisceau laser que je viens de triompher de l’installation de Supplique pour une réunification des songes : une expérimentation photo-plâtrière qui décoiffe, en marge de La séparation des songes, une très remuante pièce de théâtre à voir par la même occasion ! C’est au Vent se lève, à Paris dans le 19e. Avec une part expo qui dure de ce 7 avril jusqu’au 16, et une part projection live associée à une performance de Nelly Cazal, la Grande Emplâtreuse, en prologue à la représentation de ce samedi 9. Pour en savoir plus, c’est ici!

Et puis tiens, coup double, ce même week-end j’offre un verre aux encore plus téméraires qui viendront au dévernissage de mon édition essonnienne des Limites nous regardent ce dimanche 10 avril après-midi (pour rappel, toutes infos ici) !

See you ?…

Les commentaires sont fermés.