Magie à faire soi-même

shot: june 10 | printed: today | near paris | be magic

Une petite oldie but goldie, où la production n’a pas lésiné sur les effets spéciaux non simulés, descente de lumière divine sur danseuse baroque… A part réjouir mon goût des relectures multicouches, cette image a une utilité, parfaitement. Attirer votre attention sur la parution ce jour de Trois petits tours [3-steps Magic], une séquence totalement reconstruite et illuminée d’inédites, où l’on retrouve cette même incendiaire Jackie voleter dans ma cabane photographique préférée. Ça se passe, bien entendu, dans L’Enfer

La peau sous les os

Photo © Ernesto Timor

shot: nov 10 | reprinted: today | lyon | skinny story

Je suis venu(e) habillé(e) en squelette.
Je n’ai pas eu le temps de me changer, de me mettre une peau, des chairs en dedans, le bazar des organes, les litres de sang, les tuyaux, la pelote des nerfs, c’est tellement compliqué, ça prend des années pour enfiler ça, alors je suis venu(e) comme ça, les os à l’air, vous ne m’en voulez pas ? Mon squelette, il n’est plus à l’intérieur. Je sais, c’est bizarre, mais vous le voyez bien tout de même, je veux dire, quand vous me regardez, c’est bien un squelette que vous regardez, non ?
CQFD. Il est à l’extérieur.
Tu fumes ? Qu’est ce que je disais ?…
Ah oui, je suis venu(e) habillé(e) en squelette, mais comme on m’a dit que vous seriez là, j’ai mis mon squelette du dimanche, il me va bien, non ?

François Chaffin, Entretiens avec la mer, extrait de l’épisode huit.

Comme je n’ai pas beaucoup le temps de poster des trucs en ce moment, quand ça m’arrive j’en profite pour parler de plusieurs sujets à la fois, je charge un peu la barque, je digresse dans l’allégresse et ça va être pénible pour ceux à qui les mélanges donnent mal à la tête !
Lire la suite

T’as du feu ?
ou Ceci n’est pas une scène

Photo © Ernesto Timor

shot: oct 14 | printed: today | lyon | this is not a love song

Lui ou Elle : — Alors oui, c’est quelque chose, c’est plein de pus et c’est là, je sais pas quoi ni pourquoi mais c’est dedans, rognure et vomi, mouille noire, une moule en plein midi, devenue sangsue, grenouille, infection rampante, chatte écrasée, chibre claqué, tu comprends ce que c’est maintenant, ce genre de truc quand ça décide de te sucer par l’intérieur, tu crois que c’est les vacances dans mon corps, non mais je rêve, queue de zob, boîte à foufe, non mais dis-moi, tu as vu dans quel état je suis et comme je me chie debout !? (…)
La lumière fatigue. Dieu verse un peu de fumée, la lumière repousse, et les corps. L’orchestre chante « Mon amour ».

(Extrait d’Entretiens avec la mer, de François Chaffin, texte à paraître début novembre 2014, en co-édition Théâtre du Menteur / Image Latente.)

Au menu de cette Black Variation #6 : Lire la suite

Attention à la marche,
ou L’esprit d’escalier

Photo © Ernesto Timor

shot: aug 14 | printed: today | lyon | b side of me

Parfois, j’aimerais penser que vivre n’entrainera pas nécessairement toute une série d’effets secondaires. Pas vous ?

(Extrait d’Entretiens avec la mer, de François Chaffin, texte à paraître en novembre 2014.)

Lire la suite

Dévisser avec précaution

Photo © Ernesto Timor

shot: aug 14 | printed: today | lyon | you blockhead

Un dernier petit plaisir facile, frais et coloré pour un peu, avant de plonger pour de bon dans la réalisation de la Black Variation #5. Un solo tout noir qui devrait sortir en écho avec la première à Tokyo d’Entretiens avec la mer, dans une poignée de jours à présent. Façon de dire mon ici et maintenant, et comment ça résonne au travers du globe.
Lire la suite

Un bourbier peut en cacher un autre

Photo © Ernesto Timor

shot: june 14 | printed: today | aisne (east of france) | do not kill me again

N’est-ce pas qu’on dirait… un fantasme de califat universel / une image satellite de frappe chirurgicale / un tsunami nucléaire propre / un remords de Hans Bellmer / 14-18 en force / un continent oblitéré… En fait on y voit bien ce qu’on veut, c’est cool comme une tache de Rorschach. Selon le résultat du test, on saura dans quelle partie du monde et quelle époque vous vous prélassez cet été, et gare aux non-conformes…
Lire la suite

A boire ! (Qu’on lui donne…)

Photo © Ernesto Timor

shot: may 14 | printed: today | lyon | wet memories

La compagnie Le chat perplexe, avec qui je vais régulièrement m’acoquiner en Creuse et ailleurs (tous les détails sur Timor Rocks !), est passée ces jours-ci à Lyon, ni plus ni moins qu’à l’Amphi Opéra ! Clôturant la programmation du 29e Paroles en Festival, la compagnie est venue jouer son piquant Filles de joies (hommage à la prostituée, écrivain(e) et esprit libre Grisélidis Réal). Lire la suite

Double foyer

shot: aug 11 | printed: today | take me to the movie | lyon

shot: aug 11 | printed: today | take me to the movie | lyon

A Saint-Fons (aux portes de Lyon, suffit de s’avancer un peu dans la renommée Vallée de la Chimie…), il s’est passé ce dimanche une drôle et belle initiative de mon ami François Nagir, par ailleurs photographe et aux manettes du mixage vidéo pour Les limites nous écoutent. Lire la suite

Salon des refusées

Photo © Ernesto Timor

shot: apr 12 | printed: today | to be or not | lyon

C’est un fil que je suis sans trop discontinuer : Mon Lieu Secret, cette saga de portraits de Lyonnais(e)s qui m’entrebaillent un bout d’espace, de ville, parfois de vie. Work in progress qui s’assume, j’en dévoile donc les images à mesure de leur réalisation, suffit d’aller cliquer la bonne ligne dans le menu Expos là au-dessus (ou ici, pour cette fois). Il arrive que j’hésite entre plusieurs clichés de la même personne, comme dans le cas présent… Profitez-en avant le deuxième tour !

Ti pa ti pa

Photo © Ernesto Timor

shot: nov 11 | printed: today | fonnkèr té kashièt | lyon

En main le livret édité à l’occasion du spectacle Vavangaz Ti Katorz*, avec des extraits bilingues (kreol/français) du texte et Vavangaz photographique cosigné Ernesto Timor (à la photo et au graphisme) et Nelly Cazal (emplâtreuse et fonnkézèz [celle-qui-dit])…
A feuilleter en avant-première à l’écran : ici !
Et à découvrir en vrai lors de la soirée toute proche, où Nelly Cazal donnera de la voix et Gaël Ascal donnera des cordes.

Vavangaz Ti Katorz
Bibliothèque Marguerite Audoux, 10 rue Portefoin – 75003 Paris, samedi 3 décembre à 18h.

Flyer à télécharger

Ciel à son pied (De la difficulté de trouver…)

Photo © Ernesto Timor

shot: day before yesterday | printed: today | six feet above | lyon

Mis à part ses résonances personnelles inévitables, cette fantaisie photo-plâtrière va avoir une “utilité” (!) : elle fait partie d’une petite errance photographique made in Lyon pour aider à promouvoir la création prochaine de Ti Quatorze, par l’énigmatique Zafèr K. Bientôt d’autres images à voir, une date à mettre dans vos agendas, un dossier à feuilleter…