La nuit qui vient

Une image inédite, dont une grande sœur s’était montrée il a quelques années dans un diptyque des Limites nous regardent. Une de ces redécouvertes animées par le besoin d’exprimer une sensation présente à l’aide d’images d’avant, sans pour autant qu’il s’y glisse la moindre nostalgie. Par exemple, parler de l’attrait…

Venez-y voir…

Comme chaque fois qu’il est question ici de Limites, ceux qui cliqueront accéderont à un autre niveau de réalité… (non seulement allongée, mais sensiblement différente : un nouveau venu dans ma grande famille de diptyques) ! Si vous avez raté l’info, je rappelle que Les limites nous regardent entament une…

Apostrophe

Il y a quelque chose d’indubitablement niaiseux à faire une photo de chez soi à la première neige, aggravé par le besoin de vite la montrer au monde. Bon j’assume, car c’est pas si souvent (la neige, et se sentir chez soi). Mais la dérision n’est jamais trop loin sur…