Où l’on reparle (plus fort) de la bordure du quai

La Voie, une séquence rail et yoga qui doit beaucoup à la souplesse physique et mentale de Charles et pas mal au hasard des horaires de fret. Cette image est extraite d’un petit film photographique tout frais sorti des studios Timor, enrichi d’une bande son créée par mes amis funky…

Le monde est clos…

… et le désir infini. C’est le très beau titre d’un livre de Daniel Cohen, qui relève de l’essai (brillant) d’économie politique plutôt que de la fantasmagorie érotique ou du guide de randonnée. Quoique. Il mélange avec un pessimisme jubilatoire toutes les strates du vivant, ce type-là, c’est bien ce…